JOB Échappées pour la fin d’un monde

Conte-récit fantastique où l’interprète fait la connaissance de Job, héros mythique de la Bible et, avant l’écriture de celle-ci, de nombreux textes très anciens. Un questionnement sur l’épreuve et sur la faille qu’ouvre celle-ci, comme une échappée sur une autre vision de la vie.

Tout a commencé par ce petit trou dans la clôture. Pas grand-chose, juste une maille échappée. Une petite béance de rien du tout. Job, vieux frère, c’est par cette brèche dans mon enclos que tu t’es faufilé jusqu’à moi, enfin plutôt que je t’ai rejoint sur ton tas de cendres. Laisse-moi maintenant m’asseoir à côté de toi, pour contempler ce désastre du loup dans ma bergerie. Mon armure est fêlée et mon épée trop lourde pour trancher la tête des dragons. Comme chez toi, tout allait bien dans mon existence, jusqu’à ce que… Et moi aussi, je me dis alors, pourquoi moi ? La voilà la vie, qui nous surprend au détour d’un chemin et d’un coup de griffe nous défigure, quand elle ne nous avale pas tout vifs. Et l’on empile en soi les si, les peut-être, les pourquoi. On fait et on refait le parcours, jusqu’à cette heure où la vague nous submerge.

Écriture, conception et réalisation, interprétation : Isabelle Forest Avec le soutien artistique de Michel Faubert et des conteuses et conteurs de la formation RCQ, « Mise en scène d’un spectacle de conte », Sherbrooke Maison des Arts de la Parole (janvier-mars 2020) et de Viviane Bertrand, artiste plasticienne.

Fiche technique:    Public adulte    durée: 45 min     fr